nationale-elevage_la-meute-a-mell(5)

Exposition, TAN, recommandation… Retour sur ma 1ère Nationale d’élevage

Une Nationale d’élevage est comme une exposition canine mais organisée par le club de race, elle n’a lieu qu’une fois par an. Pour le husky de Sibérie cette nationale ne regroupe que des huskys , elle se déroule en septembre sur 2 jours à Cérilly (Allier). Pour celle-ci il y avait 300 huskys d’enregistrés !

La première journée était dédiée au passage du TAN (tests d’aptitudes naturelles), aux confirmations (obligatoire pour valider le LOF de son chien) et au passage sur un ring devant un juge pour l’attribution d’un qualificatif.

Pour ceux ayant eu le qualificatif “excellent” l’aventure continuait le dimanche pour les cotations et l’attribution du CACS .

Une halte sur la route

Cette exposition se déroulant à Cérilly un peu loin de la maison mais sur la route de l’éleveuse chez qui j’ai pris mes loulous, Cindy et Sébastien de Cold Winter Nights. J’ai décidé de partir le vendredi matin pour aller lui rendre visite et partir avec eux le lendemain.

J’ai aménagé mon camion, un Renault trafic, pour pouvoir dormir dedans justement pour ce genre de déplacement, c’est plus pratique et plus économique, pas de question à se poser pour le couchage.

A mon arrivée j’ai été accueilli par une maman qui venait de mettre bas dans la nuit. C’était vraiment chou de voir ces tout tout tout petits mini husky, moins gros qu’un cochon d’inde !

Et le soir juste avant de partir pour aller me coucher une 2e chienne a démarrer sa mise bas, j’ai donc pu assister des étoiles plein les yeux à ce petit miracle de la vie. Du coup, je suis allée me coucher plus tard que prévu et j’ai pu voir naître 3 chiots. Une expérience magique !

Passage du TAN

Le samedi matin, Sébastien est parti avant nous, tôt le matin, pour aider à la mise en place de la NE et laisser à Cindy quelques heures de repos supplémentaires après sa 2e nuit blanche à veiller sur une mise bas.

Une fois sur place j’ai décidé d’attaquer la journée par le passage du TAN, c’est ce qui me stressait le plus.

Le TAN, qui est le test d’aptitudes naturelles, est différent en fonction des races et consiste à vérifier s’il a les aptitudes caractéristique de sa race. Pour le husky cela ce divise en 3 étapes notées sur 3 points :

  • il doit accepter la mise en place du harnais
  • il doit accepter d’être attelé
  • il doit effectuer, seul ou avec d’autres chiens, un parcours de 300 mètres.

Ces 3 points ne me stressaient pas trop vu qu’ils y sont habitués, ce qui me faisait le plus peur c’était la présence des autres chiens autour du parcours. Mais au final, le mauvais temps aidant, il n’y avait des chiens que dans la file d’attente et pas autour du parcours.

J’ai attelé Volk et Lissa ensembles et tout s’est super bien passé ! Ils ont obtenu leur TAN avec le max de point : 9/9.

Première mission de la journée : CHECK !

J’ai ensuite eu le reste de la journée pour les passer devant leur juge respectif afin d’obtenir leur qualificatif. Toute la journée, les 4 juges présents ont enchaîné les présentions et les confirmations, il n’y avait pas d’ordre de passage, chacun venait quand il le sentait et attendait son tour devant le ring. C’est la journée où il y a le plus de chien, éleveur pro comme particulier ou musher.

Il a fallu jongler entre la pluie et les grêlons pour pouvoir sortir les chiens sans trop les tremper et les salir, j’avais quand même mis 1h30/2h par chien le jeudi pour les faire tout beau…

La présentation sur le ring est assez simple : un statique et un tour de piste. Volk est le premier que j’ai décidé de passer, il a obtenu le qualificatif “excellent” ce qui lui donnait le droit de revenir le dimanche pour la suite.

J’ai ensuite passer Lissa après plus d’une heure d’attente… et quelques accrochages avec des gens qui ne savaient pas tenir leurs chiens et les laissaient venir mettre la pagaille pendant qu’on attendait.

Lissa a beaucoup été apprécié par le juge, ma présentation, elle, un peu moins mais je suis repartie avec des conseils pour l’améliorer et la mention “excellent” en poche.

Le soir il y avait l’assemblée générale du club suivi d’un bon repas chaud et d’une tombola. Et pour la toute première fois de ma vie j’ai gagné ! Un lot de brosse/peigne et friandises 😀 ça compensait le fait que vraiment, on se les caillait !

Un week-end chargé en émotion !

Le lendemain, fini la rigolade, les choses sérieuses commençaient avec la tenue de rigueur, un ordre de passage à ne pas rater et une présentation a bien soigner.

Cette fois le passage se faisait sur un énorme ring, devant les 4 juges. Un grand tour de ring suivi d’un statique et les juges devaient rendre ensemble leur verdict :

  • 4 oui = recommandé 1er choix
  • 3 oui = recommandé
  • 2 ou 1 oui = le chien reste excellent

Volk est resté sur son excellent et Lissa, oh joie et fierté, a été recommandé 1er choix . Volk accède donc à sa cotation 2 et Lissa à sa cotation 4 . Je n’en espérant pas tant pour ma première NE !

L’après-midi, Volk a continué à faire le beau en se présentant pour ses éleveurs pour le lot d’affixe et le lot de reproducteur.

A 18h, l’heure du départ avait sonné, retour chez mes éleveurs puis le lendemain matin retour à la maison. Un week-end fort en émotions, épuisant mais j’ai adoré vivement l’année prochaine !