musher-autonome-nordican-pyrenees_la-meute-a-mell(1)

“Musher autonome” : 4 jours de stage chez Nordican Pyrénées

Du 19 au 22 octobre 2020, me voilà partie avec Volk et Lissa pour le stage “Musher autonome” chez Nordican Pyrénées. La formation est normalement composée de 3 modules :

  • la première partie est axée sur la relation aves les chiens
  • la deuxième sur l’aspect équipement/sécurité
  • la troisième sur les entrainements

Pour cette fois, j’ai opté pour les deux premiers modules, soit 4 jours. Je ferai certainement le troisième plus tard.

1er jour : une présentation remarquée

Levée aux aurores direction le village de Lercoul. Première épreuve pour moi le passage de miiiiilliard de petits lacets pour atteindre le village. La matinée permet de faire nos présentations, définir notre but, identifier un peu mieux les points à travailler…

Lors de la petite pause je sors Volk et Lissa qui étaient excités à bloc, je vais vers notre musher, Olivier, un chien en libre débarque d’un chemin à plus de 10 mètres et je me fais embarquer par mes chiens. Olivier a du m’aider pour que je finisse pas en bas du chemin, ça démarrait bien pour les présentations !


L’après-midi, on a fait connaissance avec ses chiens, on a pu longuement parler de nos visions respectives des chiens, observer leur interactions… Pour finir la journée, une balade en libre avec un de ses groupes de chien. Oui oui en libre dans la forêt.

2e jour : savoir maîtriser l’engin sans chien

Petit cadeau bonus de la formation, on démarre la journée avec Michelle, sa compagne, pour un (r)éveil dans la foret . Le matin, on attaque direct par une sortie, en vélo pour moi et mes loups, et en trott pour Pierre, un stagiaire comme moi, et Olivier.

Cette première sortie appui ce qu’on a vu la veille, savoir maitriser son engin sans chien est la toute première des étapes. On l’a bien constaté pour aborder une descente un peu raide qui finissait en virage dans les feuilles. Cette sortie était une première pour Lissa entourée d’autres chiens et les deux ce sont super bien comportés, fière de mes chiens.

L’après-midi, on fait une cani-rando avec mes 2 chiens et un des siens pour s’essayer à quelques exercices. On fait une petite pause en libre pour les loulous où je constate une fois encore que mes chiens se comportent très bien. La conclusion de cette première journée me remet un petit coup de pied aux fesses, comme d’hab, le problème c’est pas les chiens…  C’est tout bête mais ça me fait du bien de le voir et de constater que je dois vraiment plus leur faire confiance et bosser sur la mienne.

3e jour : l’attelage ça déménage !

Carole nous rejoint pour ce module 2 avec ses 6 chiens. On démarre par une partie théorique avec la présentation des différents équipements.
Ensuite on travaille la mise à l’attelage. Sur ce coup-ci, je fais équipe avec Carole et ses loulous, ça me permet de voir comment ça se passe à plusieurs. Bah les départs c’est pas évident ! Je suis relativement tranquille avec les 2 miens en fait.

En début d’après-midi, il fait encore trop chaud donc pour s’entrainer un peu on se fait une descente sans chien en trott. Définitivement les descentes en sous bois j’aime pas ça ! Mais ça me montre bien qu’il y a un problème à régler là-dessus, car je ne peux pas y arriver avec mes chiens si seule je n’y arrive pas… C’est d’une logique implacable et sans appel, il faut vraiment que je travaille seule en vélo et trott pour être plus à l’aise.

En fin de journée on refait une sortie en quad avec les chiens d’Olivier et de Carole.

4e jour : test d’une meilleure trott

Réveil en douceur avec Michelle, à nouveau. Ma trott étant restée en bas de la descente de la veille, Carole me prête la sienne. Une super globe 3T avec pneu FAT, j’y attèle mes chiens… et ça été un pur régal ! Cette trott est beaucoup plus stable que ma petite kostka, il y a donc un truc à creuser à ce niveau là aussi.

A mi parcours j’ai échangé ma trott contre le quad que j’ai pu conduire, c’est moins évident que ce que je pensais mais quand même vachement plus sécure.
 
L’après-midi est dédiée à un super atelier ostéopathie animale animé par Noémie Bourgeais de L’Art du bien-être animal. On a pu y apprendre à détecter d’éventuels problèmes mais aussi à comment échauffer les chiens avant le sport et aider à la récupération.

Et voilà déjà l’heure de repartir…

Je repars de là avec pleins de petites astuces et de points à travailler. J’ai trouvé ça super enrichissant, surtout d’avoir pu pratiquer avec mes chiens et de tester différentes choses avec eux pour voir ce qui nous convenait le mieux.

Un gros travail à faire sur moi et des questions à se poser pour l’avenir sur le matériel et le nombre de chien (ouais parce que la conclusion c’est que je suis plus à l’aise sur un engin à 4 roues mais que pour ça faut avoir plus de chien mais chuuuuut le dites pas à mon homme !)

Olivier est vraiment une personne en or, ouverte et respectueuse des êtres qui l’entourent. Il partage avec plaisir sa passion et ça se sent. N’hésitez pas à vous rendre sur son site internet “Nordican Pyrénées” pour découvrir la formation et ses activités.